Watercooling, partie 1

[Dernière modification le 14/01/2017 à 23h49]

Aujourd’hui, nous débutons une série d’articles sur le watercooling. Bien entendu, avant de vous conseiller des marques ou de vous montrer comment installer un watercooling, il faudra définir ce qu’est le watercooling. Bref, commençons enfin cette série d’articles que l’on nous a demandé.

  • Qu’est ce que le watercooling ?
    • Comment fonctionne-t-il ?
    • Que peut-on refroidir ?
  • Quel type de watercooling existe-t-il ?

Qu’est ce que le watercooling ?

Le watercooling est un système de refroidissement par eau.

C’est ici la définition la plus courte et qui rassemble tout les watercooling pouvant exister. Les systèmes de refroidissement pour voiture en font aussi partie. Bien entendu, nous aborderons uniquement le monde du PC et le watercooling sera plus précisé dans les points suivants.

Comment fonctionne-t-il ?

Le fonctionnement du watercooling peut paraître compliqué pour certains mais se révèle très simple après une brève explication.

En effet, le principe du watercooling est de faire circuler de l’eau dans un circuit fermé pour refroidir les composants que l’on souhaite. Le but premier du watercooling est de pouvoir déplacer la chaleur de sa source. On peut ainsi la dissiper à l’endroit qui nous convient le mieux (que ce soit pour une raison de place et/ou d’efficacité).
C’est ce qui fait toute la différence par rapport à l’aircooling où la chaleur est dissipée au même endroit que sa source.

Les composants du watercooling seront cités et expliqués dans un futur article mais pour faire simple, une pompe propulse de l’eau vers les waterblocks qui vont capter la chaleur et par la suite vers le radiateur qui va permettre de dégager la chaleur emmagasinée par l’eau. Attention, l’ordre des composants n’est pas forcément celui cité. De plus, nous sommes ici sur la situation la plus simple du watercooling qui est celle que l’on retrouve sur les AIO (All In One).

Que peut-on refroidir ?

La grande question que beaucoup doivent se poser est : « Qu’est ce qui peut être refroidie par eau? ». La réponse est tout aussi simple que la question.

Effectivement, tout ce qui chauffe ne serait-ce qu’un peu dans un PC peut être refroidit par un watercooling. On peut penser aux processeusr et aux cartes graphiques dans un premier temps mais nous pouvons aller jusqu’aux disques durs ou SSD dans les cas les plus extrêmes.

Quel type de watercooling existe-t-il ?

Comme je l’ai dis plus haut, le watercooling existe dans plusieurs domaines différents mais je ne m’attarderais que sur le domaine de l’informatique qui est celui qui nous intéresse.

On peut considérer qu’il existe deux types de watercooling. Le premier qui est aussi le plus simple à installer, les AIO ou All In One (à ne pas confondre avec les PC All In One). Le second est plus compliqué à installer mais est celui que l’on peut fréquemment voir dans les mod, les Watercooling Custom.

Dans le premier cas, tous les composants sont pré-installés et pré-remplits et donc ce n’est pas vous qui choisissez la composition de votre watercooling (tout comme les kits de watercooling non-AIO). C’est la que le watercooling custom marque sa réelle différence avec des composants au choix. Effectivement, c’est vous qui choisissez chaque composant et vous le verrez dans un futur article, il y a du choix sur les composants qui peuvent composer votre watercooling custom.

Rendez-vous la semaine prochaine pour en apprendre un peu plus sur le watercooling et ses composants !

 

2 réflexions sur “Watercooling, partie 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*